Connect with us

A LA UNE

Secrétaire général adjoint au Pds : Voici ce qui a perdu Bara Gaye !


C’est comme si le Président Abdoulaye Wade, leader charismatique du parti démocratique Sénégalais (Pds) attendait que le Président Macky Sall terminât de remanier son gouvernement pour lui emboiter le pas. Et cette fois-ci, c’est un proche de Karim Wade en la personne de Bara Gaye qui a été défénestrée de son poste de Secrétaire général adjoint au Pds. De quoi s’est-il réellement agi !

Le parti démocratique sénégalais (Pds) continue sa mue dans un contexte politique marqué par l’arrivée en force de nouveaux Karimistes qui ont presque ravi la vedette aux anciens. En effet, Bara Gaye qui a été ministre-conseiller sous le règne de Wade et un inconditionnel de Karim Wade était bien engoncé dans le dispositif libéral.

Et cette assise, il a eu à la conserver après la perte de pouvoir de son mentor. Mais contre toute attente, de plus en plus, Bara  perd de sa superbe au sein du juron libéral. Et cette fissure s’est surtout fait remarquer  lors de la cérémonie de lancement de la vente des cartes du parti à la permanence  du parti au mois d’octobre.

Une bagarre entre les pro-Bara Gaye et les autres jeunes du parti  avait éclaté. Les pompes à gaz et les coups de poing pleuvaient en effet entre les deux tendances. Doudou Wade avait même tenté de sauver les meubles mais en vain. Ainsi, après cet écart, Me Wade s’éloignait de jour en jour de Bara Gaye.

Et cerise sur le gâteau, des tractations en haut lieu entre le maire de Yeumbeul Sud et- le Premier sénégalais  avait mis la puce à l’oreille du Pape du sopi. Les mêmes sources  ont avancé également que Bara Gaye aurait craché sur un poste de Président de Conseil d’Administration (Pca) qu’on lui aurait proposé.

Et ce sont ces tractations en haut lieu  qui ont  surtout précipité son limogeage de son poste de Secrétaire général adjoint au Pds. Dès lors que Omar Sarr a rejoint l’attelage gouvernemental, il ne serait point une surprise de voir Bara Gaye accepter un strapontin au sein de la majorité présidentielle. Pendant ce temps, Karim Wade reste aux manettes et semble faire peau neuve avec la bénédiction de son papa.

Assane SEYE-Senegal7

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement