Connect with us

ACTUALITES

Clédor SÉNE : « avec le Gaz qu’il y a au Sénégal, la SENELEC peut vendre à 25 FCFA le Kilowatt »

Clédor SÉNE
Clédor SÉNE

Le leader du mouvement Clair-Vision est d’avis que le Sénégal peut sortir la tête de l’eau même si tous les secteurs sont accablés par des problèmes.

Pour ce faire, il demande au chef de l’Etat de miser sur les ressources naturelles que regorge le pays. Selon Clédor SÉNE, rien qu’avec le gaz, le Sénégal peut être totalement changé.

Puisque, soutient-il, la production va entraîner une baisse des charges et une baisse du coût de l’électricité. « Au sein de l’UEMOA, il y a un organe qui s’appelle IRDE (Institut de Régulation de l’Electricité) qui fixe le coût de l’électricité dans l’espace UEMOA à 30 F CFA le kWh. La Côte d’Ivoire est à 50 F CFA et le Sénégal à 110 F CFA. Et nous dans nos études, le prix pris peut être à 25 F Cfa ou même moins », explique-t-il dans un entretien avec Seneweb.

Pour le président du mouvement Clair-Vision, le profit que le Sénégal peut tirer de ces ressources est immédiat. «Contrairement à ce que les gens pensent, que notre gaz, notre pétrole, nos ressources naturelles  vont profiter à nos petits-enfants, moi je ne crois pas à ça. Je crois que si nous changeons de cap, les retombées vont venir tout de suite parce qu’il y a 14 millions et demi de m3 de gaz qui vont être produits dans deux ans à Saint-Louis et cela va impacter positivement le coup de l’électricité qui va baisser (…).On a même pas besoin du pétrole pour ça, on n’a pas besoin de panneaux solaire. Le Gaz est propre et puis on en a abondance… Si on rectifie le code pétrolier pour avoir 50 au lieu de 10 et aussi fermer nos frontières maritimes pour permettre la régénération des ressources halieutiques, le Sénégal sentira les effets », indique-t-il.

[embedded content]

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement