Connect with us

A LA UNE

Production de gaz en Afrique: Le Sénégal parmi les leaders avant la fin de la décennie


«D’ici la fin de la décennie, plus de cinq pays représenteront donc l’essentiel de la production totale de gaz en Afrique. Le Nigéria, l’Angola, l’Algérie, l’Égypte et la Libye seront rejoints par au moins trois autres le Mozambique, la Mauritanie et le Sénégal », a estimé NJ Ayuk, président de la Chambre africaine de l’énergie.

Dans une contribution intitulé : « Ne sous-estimez pas la puissance du gaz naturel pour transformer l’Afrique », il explique comment l’industrie gazière du continent est au bord d’une véritable transformation qui profitera aux Africains. Pour lui, les nouveaux producteurs commenceront à jouer un rôle plus im portant.

Le Mozambique devrait lancer son premier projet dans la zone 1 en 2024, et sa zone offshore pourrait devenir une source majeure de gaz naturel d’ici 2025-2026. La zone offshore Mauri tanie-Sénégal pourrait suivre un calendrier similaire, car les blocs du Grand Tortue / Ahmeyim (GTA) pourraient commencer à pro duire du gaz naturel en 2023, suivis plus tard par les projets Yakaar-Teranga et BirAllah.

De plus, les quatre projets mentionnés dans ce paragraphe soutiendront des usines de liquéfaction de gaz capables de produire et d’exporter du, GNL. De plus, selon NJ Ayuk, président de la Chambre africaine de l’énergie, plus la production augmentera, plus des emplois seront créés dans le respect des engagements contractuels pour le contenu local.

Senegal7

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement