Connect with us

ACTUALITES

Pluie d’éloges pour l’ancien président du Cng de lutte : Les députés déroulent le tapis rouge à Alioune Sarr !

Au cours du vote du budget du ministère des Sports, les députés ont loué le passage au Cng de lutte du président Alioune Sarr.

Le ministre des Sports a fait face aux députés samedi pour l’examen de son budget 2021. Ces derniers ont adopté ce budget, dont les autorisations d’engagement s’élèvent à 68 milliards 552 millions 797 mille 492 francs Cfa, et les crédits de paiement à 31 milliards 304 millions 643 mille 254.

Au cours des débats, les parlementaires, entre autres sujets, sont revenus sur le départ du président du Cng de lutte, le Dr Alioune Sarr. Les députés ont félicité et tressé des lauriers au désormais ex-patron de la lutte sénégalaise pour services rendus au «sport de chez nous» pendant 26 ans.

«Dr Alioune Sarr a abattu un grand travail au niveau du Cng de lutte. Il sera difficile de faire mieux que lui. Pour l’expérience qu’il a capitalisée pendant 26 ans, je propose au ministre des Sports de le prendre comme conseiller dans son cabinet», déclare Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly, président du Groupe parlementaire Pds.
Rokhaya Diouf est aussi d’avis que «comme conseiller, les 26 ans d’expérience du Dr Sarr peuvent être bénéfiques à la tutelle».

Quant à Anna Poupaya Gomis, il a rendu un vibrant hommage au président Sarr, «pour tous les efforts consentis pour l’atteinte des objectifs». La députée de la diaspora, Mame Diarra Fam, a rejoint ses collègues : «Dr Sarr mérite tous les honneurs. C’est un grand Monsieur qui a beaucoup de mérite et qui a su donner à la lutte sénégalaise toute sa dimension. Tout le monde doit le féliciter pour ses belles réalisations. On attend le Sargal annoncé, cette grande fête en hommage à la réussite de sa mission.»

Sira Ndiaye a remercié Matar Ba pour la «transition en douceur réussie à la tête du Cng de lutte» avec son nouveau président Bira Sène.
Dans sa réponse, le ministre de souligner qu’«après 26 ans et 7 mois de gestion, je lui ai dit qu’il est le véritable «Roi des arènes», que son invincibilité a duré 26 ans. Il est parti, il a un grand mérite. Alioune Sarr restera un conseiller en lutte. Il garde ses fonctions au niveau international. Le travail continue. Le président de la République va le décorer au grade le plus élevé».

Unanimité autour de la candidature de Me Senghor

La candidature de Me Augustin Senghor à la présidence de la Caf (Confédération africaine de football) a également suscité le grand intérêt des députés. Ils étaient très nombreux, sur les 53 inscrits, à appeler à une «union sacrée» pour «relever le défi continental». «Il faut faire jouer la diplomatie sportive pour réussir cette candidature à la Caf. Nous avons eu à connaître d’importants dirigeants dans les instances internationales», invite Jean-Bap­tiste Diouf, le maire de Grand-Dakar.

L’ancienne ministre Aïda Mbodji souhaite, «qu’au-delà du soutien que Me Senghor peut attendre de ses pairs présidents de fédération, que l’Etat actionne la diplomatie pour le triomphe au soir du 21 mars 2021».
«Notre candidat doit passer avec une grande majorité. Pour cela, nous devons tous être derrière lui pour que le Sénégal puisse gagner en Afrique», implore Abdoul Aziz Diop. Son collègue Ala Diène «salue la candidature de Me Senghor à la Caf. C‘est un fils du pays qui a participé au développement national. Il mérite que le Peuple l’accompagne, c’est la candidature de tout un pays».

Enfin Seydou Diouf, président de la Fédération de handball, invite «tous les députés à se mettre derrière le fils et candidat du pays». Convaincu que «la candidature d’Augustin n’est pas seulement celle du football», Matar Ba a convié tous les anciens ministres des Sports à une rencontre, ce lundi, pour «se mobiliser autour de la candidature de Me Senghor».

source: lequotidien

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement