Connect with us

A LA UNE

[VIDÉO INTÉGRALE] – STOCKAGE DE PRODUITS DANGEREUX : DAKAR, 18 KILOMÈTRES DE POUDRIÈRE

Tout est parti d’une déflagration. Une double explosion partie du port de Beyrouth, au Liban, et qui s’est fait sentir un peu partout dans le monde par la magie du web. Nous sommes le 04 août 2020, la capitale libanaise a, pendant un long moment, cessé de respirer et tout ce qui l’entoure n’a cessé de s’inquiéter. Nous y compris.

Par un tweet, nous interpellons le Directeur général du Port de Dakar pour savoir si notre Port était à l’abri d’un tel drame, s’il y a un protocole précis pour le stockage de produits chimiques qui seraient à l’origine du boom-boom de Beyrouth.

À cet instant, l’on était encore loin de se douter que les produits chimiques en question étaient du nitrate d’ammonium. Dès les premiers éléments, l’idée grandit de fouiner notre nez dans le stockage des produits potentiellement dangereux qui nous passent… sous le nez. Nous décidons alors de mener l’enquête.

Vous pouvez réagir à cet article

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement