what is the generic name for cialis hong kong kamagra amsterdam where to buy australia cialis tadalafil 20mg australia buy generic cialis south africa can i buy priligy in new zealand how to enhance viagra effects australia propecia before and after south africa how difficult is it to get a prescription for cialis new zealand how long for viagra to take effect singapore otc viagra australia cialis 10 mg new zealand can i buy levitra at walgreens south africa levitra over the counter south africa where can i find viagra hong kong levitra 20 mg new zealand where to buy viagra near me south africa street value of viagra singapore does walgreens sell viagra south africa can i buy cialis over the counter at walgreens south africa international viagra online australia
Connect with us

A LA UNE

[VIDÉO INTÉGRALE] – STOCKAGE DE PRODUITS DANGEREUX : DAKAR, 18 KILOMÈTRES DE POUDRIÈRE

Tout est parti d’une déflagration. Une double explosion partie du port de Beyrouth, au Liban, et qui s’est fait sentir un peu partout dans le monde par la magie du web. Nous sommes le 04 août 2020, la capitale libanaise a, pendant un long moment, cessé de respirer et tout ce qui l’entoure n’a cessé de s’inquiéter. Nous y compris.

Par un tweet, nous interpellons le Directeur général du Port de Dakar pour savoir si notre Port était à l’abri d’un tel drame, s’il y a un protocole précis pour le stockage de produits chimiques qui seraient à l’origine du boom-boom de Beyrouth.

À cet instant, l’on était encore loin de se douter que les produits chimiques en question étaient du nitrate d’ammonium. Dès les premiers éléments, l’idée grandit de fouiner notre nez dans le stockage des produits potentiellement dangereux qui nous passent… sous le nez. Nous décidons alors de mener l’enquête.

Vous pouvez réagir à cet article

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement