Connect with us

A LA UNE

AHMAD AHMAD CONTESTE LA SANCTION DE LA FIFA ET SAISIT LE TRIBUNAL ARBITRAL DU SPORT

news-details

Une nouvelle bataille entre la CAF et la FIFA en perspective ? Deux jours après avoir subi la sanction de la Chambre de jugement de la Commission d’Ethique de la FIFA, le président de la CAF, Ahmad Ahmad, contre-attaque. Le malgache a décidé de se battre contre cette décision et annonce qu’il va saisir le Tribunal arbitral du Sport (TAS). Dans un un communiqué signé par son équipe, il se pose en victime et estime qu’au-delà de son cas, c’est l’autodétermination du football en Afrique qui est attaqué.


Lundi dernier, Ahmad Ahmad, président de la CAF depuis 2017, écopait d’une sanction d’interdiction de toute activité liée au football, aux niveaux national et international pour une durée de 5 ans, en plus d’une amende de 200 000 francs suisses (environ 121 millions FCFA). Cette sanction a été prononcée par la chambre de jugement de la Commission d’Éthique indépendante de la FIFA.

Candidat à sa succession pour un deuxième mandat à la tête de l’institution panafricaine, le Malgache verra sa candidature écartée si la sanction est entérinée par le TAS. Ce qui laissera libre cours aux quatre autres candidats à la présidence de la CAF, le Sénégalais Augustin Senghor, l’ivoirien Jacques Anouma, le Mauritanien Ahmed Yahya et le Sud africain Motsepe.

Vous pouvez réagir à cet article

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement