Connect with us

A LA UNE

Justice : La reddition des comptes est à la fois problématique et légitime


C’est un principe sacro-saint que de se soumettre à la reddition des comptes quand on gère les deniers publics.

C’est légitime mais aussi problématique car, ce principe est souvent mis en branle quand il s’agit pour la plupart de chercher des bisbilles à un opposant ou alors un transfuge qui ne serait plus en odeur de sainteté avec le chef.

Un passé récent nous aura assez édifiés sur cette adversité. Que se soit l’Ige, la Cour des comptes ou de l’Ofnac, la machine judicaire est toujours mise en branle quand on veut s’attaquer à quelqu’un ou l’empêcher de tourner en rond.

Or, là où les sénégalais veulent être unanimes, c’est le fait que ces organes de contrôle soient diligentés avec humilité et objectivité.

Mais quand ces corps de contrôle ne sont déployés que pour traquer des adversaires, ça devient problématique. Karim Wade, Khalifa Sall et aujourd’hui Aminata Touré ne le démentiront pas.

Assane SEYE-Senegal7

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement