Connect with us

A LA UNE

LE PREMIER CAS RECU DEPUIS LE 12 NOVEMBRE, LES PREMIERS ÉLÉMENTS DU RAPPORT D’INVESTIGATION

news-details

MYSTERIEUSE MALADIE

L’enquête ouverte suite à l’alerte sur la mystérieuse maladie qui sévit à Thiaroye-sur-mer a révélé que le premier cas âgé de 20 ans a été reçu, en consultation, depuis le 12 novembre dernier, avec comme symptomatologie, une éruption cutanée vésiculeuse non généralisée, tuméfaction du visage, sécheresse des lèvres et rougeur des yeux. Mais il n’a pas été noté de cas graves.

Mais depuis avant-hier mardi, d’après le rapport d’investigation parcouru par emedia, l’équipe du District de Mbao composée du Dr Diambogne Ndour, médecin-chef district, du Point focal surveillance, et d’un technicien de laboratoire a fait une descente au poste de Santé de Thiaroye-sur-mer, à la suite des notifications par l’infirmier-chef de poste de cas multiples de dermatoses reçus en consultation.

Selon toujours le document, il s’agit de pêcheurs migrants, âgés entre 13 et 46 ans, de sexe masculin, résidant à Saint-Louis, Diogo, Fass Booy et Thiaroye-sur-mer. Lors de sa visite, Al Hassan Sall, le Gouverneur de Dakar, a souligné que la liste de 82 malades était passée, entre mardi et mercredi, à plus de 200. Ce jeudi, des sources font état de plus de 500 victimes.

Les patients révèlent qu’ils auraient été contaminés au contact de l’eau de mer

L’examen clinique du dermatologue fait état de lésions d’impétigo à localisation périnarinaire et péribuccale, de lésions papuleuses ombiliquées par endroit localisées aux extrémités (pieds et mains), des érosions localisées au niveau des organes génitaux externes (testicules et gland), hyperhémie conjonctivale, céphalées, fièvre, Œdèmes du visage surmonté de micropapules chez certains prurigineuses.

Les constantes varient TA : 13/09 et 08/06 mmhg, une température élevée pouvant allée jusqu’à 38°5C, Pouls : 76 à 54 bpmn.

Pour l’heure, les hypothèses diagnostiques portent sur un eczéma aigu, la covid, la varicelle, ou le syndrome pied-main-bouche.

Un traitement à base d’antihistaminiques, d’antibiotiques, de Pommade, de Bétadine dermique, antalgique et antipyrétique a été institué, selon le tableau clinique.

Ensuite après concertation, il a été décidé que les patients mis en observation doivent être transférés au Centre de Santé Sicap Mbao pour une meilleure prise en charge en attendant les résultats.

Les autres patients sont isolés au niveau du poste de santé

Les investigations se poursuivent afin de faire la recherche active des cas à domicile et dans les autres structures périphériques, de prendre en charge les autres cas malades qui seraient partis en mer, de s’enquérir dans les plus brefs délais des résultats des prélèvements.

Une implication multisectorielle est nécessaire afin d’élucider la situation.

Vous pouvez réagir à cet article

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement