Connect with us

A LA UNE

ÉTATS-UNIS: Trump admet une possible défaite, Biden remporte la Géorgie et creuse l’écart

ÉTATS-UNIS


« Le temps le dira » : pour la première fois, Donald Trump a entrouvert hier la porte à une défaite face à Joe Biden, conforté de son côté par l’annonce, dix jours après, des derniers résultats de la présidentielle américaine. Le démocrate a gagné en Géorgie, une première depuis 1992, remportant au final 306 grands électeurs, contre 232 au président sortant.
Simple maladresse ou début de résignation ? Pour la première fois, Donald Trump a semblé reconnaître la possibilité d’un changement d’administration aux États-Unis, lors d’une prise de parole à Washington hier : « Le temps le dira ». Dix jours après la présidentielle américaine, de nouveaux résultats accordent 306 grands électeurs à Joe Biden, après une victoire en Géorgie, contre 232 pour le président sortant.
« Idéalement, on ne fera pas un confinement. Je ne le ferai pas, cette administration ne fera pas un confinement », a déclaré le président sortant lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche consacrée au vaccin contre le Covid-19, sa première apparition en public depuis le scrutin. « Qui sait ce que sera l’administration (en janvier) ? Le temps nous le dira », a-t-il cependant ajouté.
Donald Trump n’a pas parlé davantage de la présidentielle et a conclu son intervention sans répondre aux questions des journalistes.
Avec Afp

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement