Connect with us

A LA UNE

RENTRÉE DES CLASSES : LA QUESTION DE L’EMIGRATION IRREGULIÈRE POSÉEE

RENTRÉE DES CLASSES : LA QUESTION DE L’EMIGRATION IRREGULIÈRE POSÉEE

news-details

Mamadou Talla, le ministre de l’Éducation nationale, a présidé, ce jeudi, 12 novembre, jour de rentrée des classes au Sénégal, à l’école élémentaire de la Caserne Samba Diéry Diallo, la cérémonie de remise de 3 600 masques inclusifs pour les enfants atteints de déficience auditive (sourds ou malentendants), don de la coopération italienne et de l’Union européenne (UE). Des masques confectionnés par des tailleurs locaux et imaginés par la styliste Selly Raby Kane.

Une occasion saisie par Irène Mingasson, ambassadrice et cheffe de délégation de l’Union européenne (UE), pour vanter « les atouts, le savoir-faire et les capacités d’adaptation des artisans sénégalais ». Surtout, relève-t-elle, dans un contexte actuel marqué par la résurgence du phénomène de l’émigration irrégulière avec son lot de morts quasi quotidien.

Elle dit : « Nous ne manquons aucune occasion de faire valoir les atouts, le savoir-faire et des capacités d’adaptation des artisans sénégalais, tellement nécessaires dans ce contexte que nous connaissons. Nous le rappelons sans cesse : il y a au Sénégal, dans votre pays, un trésor d’innovations et de créations, qu’il faut soutenir et encourager parce qu’ils ouvrent beaucoup de possibilités pour l’avenir. Pour vous, les jeunes et les très jeunes, les adultes de demain. Ce point est très important à rappeler parce que l’actualité des dernières semaines nous l’a encore montré. Si des possibilités de travail ne se trouvent pas ici, il est très facile pour les réseaux de trafiquants de tenter les jeunes à risquer l’émigration clandestine, à risquer de perdre beaucoup d’argent, de perdre leur vie, de perdre leur temps dans un voyage périlleux. Et il y a de plus en plus de jeunes qui se lancent dans ce voyage perdu d’avance. C’est pourquoi, il faut saisir toutes les opportunités qui nous sont données pour bien préparer son avenir. »

Irène Mingasson de poursuivre, s’adressant aux élèves : « Vous avez la chance d’aller à l’école. C’est ici que votre avenir se prépare. Ici que vous pourrez penser à vos projets, et à ce que vous voulez devenir, et faire plus tard. Peut-être que vous voudrez devenir de grands voyageurs, et alors, vous vous y préparerez soigneusement avec un vrai plan à l’arrivée. Ou peut-être que vous voudrez travailler ici, au Sénégal, votre pays, qui a besoin de votre énergie, et de votre talent. En tout cas, tout commence ici à l’école ».

Vous pouvez réagir à cet article

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement