Connect with us

A LA UNE

LE PRÉSIDENT DU MOUVEMENT AL FALAH JUGÉ LE 26 NOVEMBRE

news-details

Insulte par le biais d’un système informatique

Enrôlé, le procès de Imam Ousmane Guéladio Ka, président du mouvement Al Falah, initialement, prévu, ce jeudi, a été renvoyé jusqu’au 26 novembre prochain. Ainsi, les nombreux soutiens de l’imam qui s’étaient déplacés au tribunal sont rentrés déçus. En effet, c’est le collectif « veilleurs chrétiens sénégalais » qui a déposé une plainte contre l’imam auprès du procureur de la République. Les faits qui lui sont reprochés remontent au 8 septembre 2018.

Ce jour-là, l’imam qui animait la 22ème Conférence annuelle de Gorée, a attiré l’attention des Musulmans qui constituent 95% du peuple sénégalais sur la non prise en charge des interdits de l’Islam dans les lois et règlements du pays. Il avait notamment cité l’alcool, l’adultère et l’homosexualité. Mais, près d’un an après cette conférence, un collectif appelé « veilleurs chrétiens sénégalais » a porté plainte devant le Procureur de la République contre l’imam pour « insulte commise par le biais d’un système informatique » contre la communauté chrétienne. Le 25 juin 2019, l’imam Ka a été auditionné par la Police où il a expliqué le sens de ses propos qui n’étaient nullement destinés aux chrétiens mais s’adressaient à ses propres coreligionnaires.

Vous pouvez réagir à cet article

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement