A LA UNEactualité

AFFAIRE DES TALIBÉS ENCHAINÉS : LA COLÈRE DE MOUSTAPHA CISSÉ LO

L’affaire des talibés enchaînés à Ndiagne, dans la région de Louga, préoccupe les députés. Les débats ont été, par moment, houleux entre les représentants du peuple des différents camps, pouvoir et opposition.

Moustapha Cissé Lô, lui, appelle l’Etat à régler le problème au plus vite. « Je suis Sénégalais, je suis un fils du daara, motive le député et président de la Commission de la CEDEAO. Tous mes frères ont étudié au daara Coki ». Cette précision faite, il croit dur comme fer, « qu’au 20e siècle, personne ne doit plus enchaîner les talibés », indiquant que « Serigne Saliou Mbacké, (défunt Khalife général des mourides), avait même donné des instructions allant dans ce sens. »

« On veut que ce problème soit réglé, qu’on ait pitié des enfants, qu’on les éduque », insiste-t-il, appelant le gouvernement « à sévir », en évoquant le saccage du Tribunal de Louga par des talibés contre le jugement du maître coranique arrêté à Ndiagne pour maltraitance d’enfants.

Laisser un commentaire