Moulaye Camara : « on ne doit pas jeter l’opprobre sur nos institutions judiciaires… »

« Seulement, c’est dans la conscience patriotique qu’on est dans un État de droit et c’est avec elle qu’il faut aborder les questions liées à la bonne gouvernance économique ». C’est du moins l’affirmation du Président du Mouvement J’aime le Sénégal (J.A.S), Moulaye Camara à travers une note parvenue à la rédaction de Nouvelactu.

Concernant la démission de l’ex-Directeur de la Caisse des dépôts et consignation (CDC), le leader de JAS de dire « Ce combat devient anodin et ridicule. Aliou Sall a démissionné de sa fonction qui le liait à l’État central pour mettre à l’aise la justice qui, par le biais du Procureur, a enclenché une procédure d’enquête qui vient de démarrer. Le Mouvement J’aime le Sénégal trouve qu’en tant que républicain on ne doit pas jeter l’opprobre sur nos institutions judiciaires en les disqualifiant dans le but de mener des combats de rue. »

Continuant son argumentaire, Moulaye Camara d’ajouter « Sur le plan politique, le dialogue national est une belle opportunité où pouvoir, opposition, société civile et syndicats peuvent poser cet épineux problème lié à la gestion de nos ressources pétrolières et gazières« , avant d’inviter les Sénégalais à être sereins.

« L’heure est à la sérénité parce que les sénégalais ne laisseront jamais leurs ressources être dilapidées. Seulement, c’est dans la conscience patriotique qu’on est dans un État de droit et c’est avec elle qu’il faut aborder les questions liées à la bonne gouvernance économique. » dit-il toujours à travers le communiqué.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here